CV a-non-yme ?

C’est la question pertinente de la rentrée : les entreprises de 50 salariés et plus adopteront le CV anonyme ou non ?  On parle d’une loi votée en 2006 mais qui n’est pas encore entrée en vigueur.  Tout pourrait changer cependant, grâce au délai de six mois prononcé par le Conseil d’État en juillet de cette année qui pousse le gouvernement à agir.  Les opinions y sont divisées : un pas majeur vers l’égalité des chances ou une couche supplémentaire inutile de bureaucratie ?

La discrimination à l’embauche continue à affliger le processus de recrutement…

José Zamora en est victime exemplaire.  Cet article raconte sa lutte pour décrocher un entretien dans laquelle il a dû changer le nom sur son CV afin de recevoir des réponses.  Il reste ainsi certain que la discrimination à l’embauche est vraiment répandue.  L’adoption du CV anonyme éliminerait toute décision fondée sur le patronyme du candidat à la première phase du recrutement, ouvrant des portes à un système d’embauche plus neutre et objectif.  Nom, prénom, âge, photographie, date et lieu de naissance : chaque donnée inconnue.

Mais c’est là que réside le problème…

Sans aucune coordonnée, la prochaine étape de l’entretien relève de la folie.  À qui s’attendre ?  « Enchanté Monsieur/Madame/Mademoiselle Anonyme, comment vous appelez-vous ? »  C’est une scène maladroite qui ne peut ressembler qu’à une rencontre à l’aveugle.  En plus, la personne qui fait passer les entretiens finira par apprendre le nom du candidat et faire sa connaissance.  Si le recruteur est susceptible de prendre une décision basée sur des éléments discriminatoires, l’élaboration du CV anonyme ne fera que différer ce comportement jusqu’à la prochaine phase du recrutement plutôt que l’empêcher.

D’ailleurs, la discrimination positive ne sera plus possible avec le CV anonyme… 

Alors que la plupart des grandes organisations se sont engagées dans la lutte contre la discrimination en entreprise – ayant lancé des campagnes de diversité ou ayant signé la Charte de la Diversité – certaines mesures, telles que promouvoir le nombre de salariés issus de l’immigration ou féminiser une entreprise, deviendraient impossibles à l’heure de l’application du CV anonyme.  Comme l’indique une étude réalisée par le Centre de recherche en économie et statistiques (Crest), ceux qui sont issus de l’immigration, et qui manquent ainsi d’expérience professionnelle, seraient dans une position désavantageuse puisque le CV anonyme supprime toute possibilité de prendre en compte cette diversité.

Toutes choses considérées, bien que le CV anonyme paraisse ne pas être la voie à suivre, la décision de se battre contre ce type de discrimination répandue est fort louable.  Une piste d’amélioration serait peut-être de former davantage les équipes de recrutement sur les points sensibles afin de mettre fin aux préjugés à l’embauche.

À méditer et à suivre.  Qu’en pensez-vous ?  Laissez vos commentaires sous cet article !

Advertisements
Leave a comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: