L’importance des réseaux sociaux

On parle beaucoup en ce moment de la nocivité des réseaux sociaux, de comment les jeunes se montrent de plus en plus dépendants de ces monstres de l’âge moderne, alimentant leurs egos avec des ‘likes’ ou des ‘shares’.  Pourtant, jusqu’à quel point ces affirmations sont-elles vraies ? Sont-elles, en fait, seulement une manière de diaboliser une génération, tout en rejetant les outils aussi efficaces qui sont les réseaux sociaux ?

Sites tels que Facebook et Twitter nous permettent de garder contact avec nos proches, sans avoir recours à envoyer ses photos et ses petites pensées à chaque personne individuellement. Certes, des images sans fin du petit-déjeuner d’un ancien ami de la fac ou de son chien si mignon peuvent embêter, mais sans doute sa mère est heureuse de partager un petit moment dans la vie de son fils. Il suffit de bloquer ceux qui t’énervent ainsi, pour que vous ne puissiez rester en contact qu’avec ceux qui comptent dans votre vie. Bien qu’il existe un degré d’égoïsme autour des ‘likes’,  l’important pour la plupart des gens est de se sentir plus proche à ceux qui sont peut-être physiquement éloignés.

Qui plus est, les réseaux sociaux peuvent se servir comme moyen de faire de nouvelles connaissances. Par exemple, des étudiants qui viennent d’arriver dans une nouvelle ville peuvent s’inscrire aux groupes Erasmus sur Facebook pour rencontre des amis, rester informés quant aux événements ou même pour faire des échanges linguistiques, ainsi rendant sa vie plus facile.

Tout cela sans parler des avantages au sein des entreprises, qui sont aussi nombreux. Le facebook d’une entreprise est maintenant le centre de sa présence en ligne, et c’est par ce moyen que ses clients choisissent de lui communiquer, qu’il soit pour exprimer leurs plaintes ou pour faire l’éloge. Les entreprises peuvent également se servir des réseaux plutôt stylés, tels que Instagram ou Pinterest, comme outil de publicité, puisqu’il y a tout un monde de blogueurs qui sont prêts à publiciser n’importe quel produit. Donner un produit gratuit à un blogueur  est beaucoup moins cher que payer une campagne publicitaire, et en fait les clients se sentent beaucoup plus proches à eux, fessant plus confiance à son blogueur préféré qu’à une pub à la télé. Même le réseau assez jeune ‘Snapchat’ commence à être utilisé pour diffuser événements avec ses ‘histoires’ publiques, auxquelles les utilisateurs peuvent soumettre leurs photos et vidéos et ainsi fournir de la publicité gratuite. Et n’oublions pas l’importance du géant Linkedin qui compte maintenant 160 millions de membres autour du monde et qui agit comme outil important chez les chasseurs de têtes, de même qu’une plateforme pour construire les relations professionnelles.

CE3H6DHWgAAWRnV

Voilà pourquoi les réseaux sociaux ne sont pas les diables que vous les croyez ! À condition que vous soyez prudent avec leur utilisation, ils peuvent vous offrir un monde d’opportunités dans votre vie professionnelle aussi bien que dans votre vie privée. Si vous avez aimé ce blog, vous pouvez lire plus ici, et n’oubliez pas de consulter nos offres d’emploi pour les assistants bilingues à Paris !

Comment gérer votre e-réputation bien

Récemment, j’ai lu un article, ‘Must-have Job Skills in 2013’ et il ressort que l’une des compétences désirée et nécessaire est le <<personal branding>>. L’influence des réseaux sociaux est incontestable si l’on en juge par la croissance de Facebook, de Twitter,  de LinkedIn ces dernières années. Malgré la perception erronée qu’il vaut mieux éviter les réseaux sociaux, il vous faut profiter de cette occasion pour contrôler et optimiser votre image professionnelle.

Image via s_falkow

Pourquoi être présent sur les réseaux sociaux ? D’abord, l’internet est la première étape de recherche pour les recruteurs donc il est nécessaire de saisir la chance pour donner la meilleure première impression. En outre, les entreprises commencent à reconnaître le pouvoir des réseaux sociaux. De plus en plus entreprises demandent à leurs employés à de tweeter sur leur nom, d’écrire un blog, afin de contribuer effectivement au développement des médias sociaux d’entreprise. Il est donc essentiel que vous sachiez comment utiliser les médias sociaux à votre avantage. Finalement,  vous pouvez vous représenter  comme un expert dans votre domaine et cela permet de vous ouvrir les portes plus facilement. Donc, ce serait une erreur de croire que l’on peut ignorer les réseaux sociaux.

Afin de bien vous représenter bien, décidez les meilleurs méthodes et moyens pour communiquer. Commencez par être présent sur les réseaux sociaux principaux cela  veut dire Facebook, Twitter, LinkedIn.), écrivez des blogs pour démontrer votre savoir-faire, interconnectez vous en partageant des articles de vos connections et répondez aux questions et discussions sur les forums. Pour être efficace, ne partagez que des articles etc., donnez votre avis et partagez vos pensées. Toutefois, n’hésitez pas à montrer votre vie en dehors du travail, il est important de montrer vos intérêts et votre sens  de l’humour pour bien faire savoir que vous êtes humain ! Ces mesures contribueraient à bien établir votre e-réputation.

Il faut cependant considérer les choses à ne pas faire pour optimiser votre <<personal branding>>. Premièrement, un profil incomplet est une erreur très facile à éviter.  Comme je l’ai déjà dit, vos comptes de réseaux sociaux sont votre première impression et un profil incomplet peut donner une impression que vous êtes paresseux et vous vous souciez peu de votre image. A noter également qu’une présence inconsistante nuit à votre efficacité en ligne. Essayez de mettre à jour vos comptes régulièrement ainsi que les transmissions des nouvelles et la maintenance des rapports en ligne. Sans aucun doute, la chose la plus importante  à retenir est qu’il est essentiel de toujours présentez une image professionnelle de vous. 69% de recruteurs ont rejeté un candidat à cause de son image représentée sur les réseaux sociaux. Les principales raisons ? 13% ont menti sur ses qualifications, 11% ont dénoncé son chef ou ses collègues et 10% ont publié un contenu inapproprié. N’oubliez pas qu’il est très facile d’accéder aux informations et les gaffes en ligne ont une tendance à réapparaître. Par conséquent ayez la sagesse rétrospective et pensez bien avant de publier en ligne !

Naturellement, il faut être sensible aux pièges des réseaux sociaux mais leur croissance marque indéniablement un changement sur lequel on doit s’adapter.

Alors, qu’attendez-vous ? Inscrivez-vous et créez votre e-réputation !

Facebook – est-il possible d’assurer notre confidentialité en ligne ?

Image via Steel Wool (Flickr)

Dû aux événements récents sur Facebook, notre idée de la confidentialité en ligne est remise en question.  Malgré le fait que Facebook continue à démentir les rumeurs, plusieurs internautes exigent que les messages privés soient  rendus publics. Que les allégations soient vraies ou fausses, c’est peut être le moment de considérer de plus près ce qu’on partage en ligne.

Selon quelques experts, le lancement récent de Timeline en France est à l’origine du bug allégué. Metro France, qui a publié la nouvelle en premier,  a rapporté que les messages privés datant de 2007, 2008 et 2009 apparaissaient directement sur la Timeline des utilisateurs. Encore pire, bien que vous pouvez supprimer les messages sur votre profil Facebook, les messages restent toujours sur les Timelines d’autres participants.

Chaque mois, on compte 71 millions de mises à jour de statut, 103 millions de postes publiés sur les murs des membres et 734 millions de messages envoyés sur Facebook en France.  Ces chiffres montrent le rôle toujours croissant de Facebook en tant que moyen de communication. Mais si notre confidentialité ne peut pas être assurée à 100%, qu’est-ce qu’on peut faire pour garder une vie privée sur Facebook ?

Pour conserver votre vie privée en ligne, voici quelques conseils : n’utiliser pas d’application mobile ; avant de vous connecter, supprimer vos cookies ; déconnecter après chaque utilisation et finalement configurer vos paramètres de confidentialité au plus strict et vérifier qu’ils le restent.

Bien entendu, on ne peut pas assurer votre confidentialité en ligne à 100% – sauf si vous ne partagez aucune information privée sur les réseaux sociaux, même les messages privés !

Qu’en pensez-vous? Est-ce vous vous méfiez des réseaux sociaux?